Dr Richard Bergeron (M.D., Ph.D., FRCPC)

Dr Richard Bergeron est un psychiatre et un chercheur scientifique au Département de neurosciences à l'Institut de recherche de l’Hôpital d'Ottawa.

Il a obtenu son doctorat de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke (QC). Il a également une formation en psychiatrie de l'Université d'Ottawa (ON). Il a obtenu un doctorat en neurosciences à l'Université McGill à Montréal (QC) en 1996. Il a ensuite décidé d'acquérir plus de formation en recherche en complétant un stage postdoctoral à la Faculté de médecine de l’Université Harvard aux États-Unis de 1997 à 2002.

À titre de médecin, il soigne les patients atteints de troubles cognitifs tels que la maladie d'Alzheimer. Il fait partie d’un groupe d’experts qui évalue les patients afin de leur fournir un traitement innovateur adapté à chaque individu.  

Dr Bergeron et son équipe effectuent des essais cliniques depuis plusieurs années, et possèdent donc une grande expertise en la matière. Chaque membre du personnel a été formé pour suivre les lignes directrices des bonnes pratiques cliniques. Plusieurs ont également reçu une formation pour l'évaluation des symptômes de la maladie d'Alzheimer.

Dr Bergeron dirige également un groupe d'étudiants de cycles supérieurs, techniciens et stagiaires postdoctoraux, dans son laboratoire de l'Institut de recherche de l’Hôpital d'Ottawa. Plus précisément, il y dirige des recherches sur le rôle du glutamate dans la transmission et la plasticité synaptique. L'impact d'une telle recherche est pertinent pour les troubles neuro-dégénératifs, dont la maladie d'Alzheimer.

La recherche du docteur Bergeron est possible grâce à des subventions à la fois des agences nationales et internationales. Il a publié dans plusieurs revues scientifiques renommées.  Il est également invité à donner des conférences tant à la communauté scientifique qu’au public en général.

« Notre meilleur outil pour lutter contre cette maladie est la recherche. »

- Dr Richard Bergeron

 ​​​​​​

2018 - Tous droits réservés. © Clinique de la Mémoire de l'Outaouais

Le temps est écoulé.

Retour au jeu